JE SUIS ALLONGéE SOUS UN VELUX

Rose Vidal






Dans le noir, la nuit est plus claire que le noir. Le velux découpe un carré de lumière noire dans le noir ; un carré incliné.


Je suis allongée


Blanchot écrit, blanc sur noir     Déjà je suis plus obscur que les ténèbres. Je suis la nuit de la nuit.


Je pense allongée :
                                                      Je
                                                      suis
Que je suis déjà plus obscures que les ténèbres       la nuit
                                                      de la nuit



La nuit de la nuit est derrière le velux – je me demande si le mot est le velum, voile, sur la lumière, lux. Ou si le velux est le pyrex et le durex des fenêtres


Je suis
la nuit de la nuit
allongée sur son lit

You are
The night Lilah
                                 la Rose ou le Lilas


Je pense allongée à

Morphine                     à Morphée                     à
           — The Night                                     à
       la chanson magnifique                               à
                                                           à
       You're the night, Lilah
   A little girl lost in the woods
 You're a folktale, the unexplainable
       You're a bedtime story
The one that keeps the curtains closed


 la chanson de la nuit.   qui n’est rien d’autre qu’    une chanson d’amour.
                                                           à
Je pense allongée que je suis la nuit     moi aussi     vous aussi

je suis la nuit car seule sous le velux je me confonds dans le noir de la chambre qui est plus noir que la nuit

la nuit seule est noire le noir seul est la nuit
         et lilah est la nuit car morphine est seul dans le noir



Lilah est sa nuit
                            absente


                la nuit noire
                                       de l’amant.e
                         et la
Lilah est absente   est la      nuit                  l i l a h l a n u i t
                  cette                          t h e n i g h t l i l a h
                                                   l I l a h l a n u I t
                       remplace     la nuit      t h e n I g h t l I l a h
                            tu es
                                je suis



Je n’ai jamais compris la poésie qu’à l’aune de la chanson
                  l’image poétique qu’à l’aube d’un phrasé


                  hors           de toute critique et hors de tout poème

                  dans   la façon dont la langue           a r t i c u l e
                                       ma langue  que je tends  à  ton

                         la façon c’est le tour des choses
            la courbe de tes yeux fait le
                                détour noir du velux la nuit est moins noire
                          tu es une histoire que je me raconte la nuit venue
                                           rideaux tirés paupières tombantes
       You're a bedtime story
The one that keeps the curtains closed
       You're a folktale, the unexplainable

                                mon indéchiffrable
                                 plus noire que noire plus nuit que nuit
        You're the night, Lilah
You're everything that we can't see

                                mon mystère
          Lilah, you're the possibility
                                ma possibilité






                       and I can't make it on my own
 lilah tu es ma métaphore la fleur qui fleurit l’absence comme on égaye une tombe
                         Lilah, you're my only home




                           الليل
et j’apprends          que lilah est la nuit en arabe
              au matin     leila
                           lailah
                           laylah






                           et        You’re the night, Lilah
                                                           la lumière se fait
                                                 dans ma nuit